30/01/2013

Nicole Burette: bilingues à 18 ans, un rêve

Nicole Burette, Bilingues à 18 ans ? Faut pas rêver, disent les profs, LB 13/01/2003

 

Quatre heures par semaine, ce ne sont finalement que 200 minutes, se plaît-il à rappeler.

« Si vous retirez de cela le temps consacré à l’apprentissage théorique, /il/ n’en reste que la moitié. Notre ambition est d’avoir fourni, à l’issue du cursus, une bonne base.»

Christiane Pirot, enseignante en langues germaniques (A.R. Hannut) : « Penser que tous les étudiants qui sortent d’humanités peuvent être parfaits bilingues, c’est comme croire que tous les élèves de latin math doivent être capables de réussir l’examen d’entrée « ingénieurs ». »

22:15 Écrit par justitia&veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.